1_-compressor.jpg

CHAPITRE I . BRODERIE

La Broderie de Kutch

L'identité propre à tout membre de la communauté Kutch est délicatement tissé dans les

mailles de ces broderies colorées.

DE MÈRE EN FILLE

Dans l’état du Gujarat en Inde, la région de Kutch est réputée pour ses broderies folkloriques, colorées et en effet de miroir. Traditionnellement cousu par les femmes du village, pour elles-mêmes ou leurs familles, cet artisanat est transmis de génération en génération des mères à leurs filles.

Bien que les broderies ont contribué à l’échange économique requis pour le marriage ainsi qu’à d’autres obligations sociales (qui nécessitaient des offrandes - contrairement à la plupart des artisanats), elles n’ont jamais été des produits commerciaux.

UNE COMMUNAUTÉ, UN STYLE

Chaque communauté du Kutch, due à des facteurs historiques, sociaux-économiques et culturels, a une tradition propre et distincte. Chacun possède un style unique de broderie, différents motifs et combinaisons dans les mailles, modèles et couleurs, qui rendent leur identité visuelle clairement identifiable. Le statut social d’une personne peut même être identifié grâce à la broderie qu’il porte.

L’identité de chaque membre de la communauté Kutch est tissé dans les mailles de leurs broderie. On y voit des choses banales de la vie: des fleurs et des buissons, des paons et des chameaux, des femmes s’attelant aux tâches ménagères et des hommes gardant le bétail. Tous ces éléments sont une inspiration pour leurs art.

Cependant, en essayant de répondre aux modes modernes, les styles traditionnels tendent à évoluer à travers le temps.

LES STYLES

Certaines communautés vivent dans le Kutch depuis des centaines d’années, d’autres ont migré dans cette région au savoir-faire distinctif dans le domaine de la broderie, souvent venus de régions de la frontière nord-ouest avec le Pakistan.

Aujourd’hui dans le Kutch il existe plus de 17 types différents de broderie, les plus connus étant les Sindh-Kutch régionaux de Suf, Khaarek et Paako; et les styles ethniques de Rabari, Jat et Mutwa:

Suf

Le Suf est une broderie soigneuse basé sur le triangle, nommé le « Suf »
Le Suf est caractérisé par la chaine et la trame du tissu sur une surface satinée travaillé par derrière.

Les motifs ne sont jamais préalablement dessinés: chaque artisan imagine son dessin puis le reproduit en sense inverse!
L’habilité de ce travail requiert une grande
connaissance de la géométrie et une vision précise. Un artisan Suf affiche de la virtuosité dans son utilisation des détails, remplissant des motifs symétriques avec de très petits triangles et des surpiqures rigoureuses.

Khaarek

Le Khaarek est caractérisé par un style compté et précis. Dans ce style, l’artisan élabore la structure des motifs géométriques avec des contours de petits carrés noirs, puis remplie les espaces avec des bandes de couture satinée qui sont travaillées à la chaine et trame depuis le devant.

La broderie Khaarek couvre le tissu dans sa totalité. Dans les tissus Khaarek plus anciens, le point de croix était également utilisé.

Paako

Paako, signifiant littéralement « solide », est une chaîne carrée serrée et une double broderie de point de boutonnière, souvent avec le point de satin incliné noir.
Les motifs de Paako, esquissés dans la boue avec des aiguilles, sont principalement floraux et généralement disposés en motifs symétriques.

Rabari

La broderie Rabari est spécifique aux nomades Rabaris. Ce qui est essentiel dans ce type de broderie est l’usage des motifs en miroir dans des formes très variées.
Les Rabaris font les contours en point de chaine puis les décorent avec des séquences régulières de miroirs et de surpiqures, également avec des séquences régulières de couleurs.
Les Rabaris utilisent, eux aussi, la couture par l’arrière, nommée bakhiya, pour décorer les jointures des chemisiers pour femmes et des kediya (blouson) pour hommes.
Le style, tout comme les Rabaris eux mêmes est en constante évolution. Dans certains motifs abstraits, les femmes Rabaris représentent leur monde en mouvement.

Jat

Le travail des Garasia Jat "appartient" spécifiquement aux Garasia Jat, des pastoralistes islamiques qui viennent de régions extérieurs à Kutch.
Les femmes Garasia font les points de broderie aux motifs géométriques comptés basé sur le
point de croix et clouté avec de minuscules miroirs afin de remplir entièrement l’empiècement de leur churi, une longue robe.
Ce style, qui affiche une haute compréhension de la structure même du textile, est unique à Kutch et à Sindh.

Mutwa

Les Mutwas sont un unique petit groupe culturel de bergers musulmans qui vivent à Banni, les plaines désertes herbacées au nord de la région de Kutch.

Les styles exclusifs Mutwa comprennent des interprétations scrupuleuses de styles locaux: le travail de Paako, Khaarek, Haramji et de Jat, bien que ceux-ci soient connu sous des noms différents.
Bien que les techniques varient, le style Mutwa est unique dans sa délicatesse et sa géométrie.

.

LA BRODERIE DE KUTCH

Boutique

BON À SAVOIR

Produits Mano Etna

ilust-0_stamp-compressor.png

100%

fait-main

une préférence par les matériaux durables

ilust-3_stamp-compressor.png

ethnique et culturel, directement de la source