1_-compressor.jpg

CHAPITRE I . AUTRES ARTISANATS

Marionnettes

Raj_Brown-compressor(1).png

Kathputli: un art du spectacle et des marionnettes rajasthani.

IL ETAIT UNE FOIS...

Le Kathputli est un des arts du spectacle les plus anciens et les populaires du Rajasthan (Inde). Kaath signifie "bois" et Putli signifie "jouet".

Socialement, les marionnettistes sont rattachés aux autres castes par le "jajmani system" - un système de patronage soutenu par les rois et les familles aisées. Les patrons s’occupaient des Bhats (artistes) et ceux-ci, en retour, chantaient les louanges des ancêtres de ces patrons.

LE SPECTACLE

Dans le spectacle Kathpuli traditionnel, il y a un tambudi (tente) faite de perches de bambou et de deux lits de camps légers sur la longueur. Ce cadre est le support pour la toile de fond, de face et des rideaux décoratifs derrière lesquels les marionnettistes se dissimulent.

La marionnette consiste en trois parties: la tête et les épaules faites de bois; les mains et le torse bourrés de cotton et couverts par l’habit du personnage, et la ficelle pour soutenir la marionnette.

Traditionnellement, mis à part dans certains cas, les marionnettes n’ont pas de jambes.

La musique qui accompagne la performance est produite par le dholak (une percussion) et le boli ou shrutti box (similaire à un harmonium). Le son du boli représente la voix des marionnettes et le percussionniste traduit celle-ci aux spectateurs.

AUJOURD’HUI

De nos jours, les marionnettistes vendent leurs marionnettes pour gagner de l’argent, due aux performances devenus rares - la caste a été fortement réduite, de nouveaux personnages sont apparus et la musique moderne remplace désormais les instruments traditionnels tels que le boli/shrutti et le dholak qui étaient les représentations sonores de la narration.

Néanmoins, le théâtre de marionnettes est toujours fortement lié aux Kathpuli du Rajasthan et demeure une forme vibrante de divertissement à travers les âges et et frontières géographiques.