5_-compressor.jpg

CHAPITRE I . TEXTILES TISSÉS

Khadi

India-Map-compressor.png

“Ce tissu est sacré .”

Mahatma Gandhi

KHADI: BIEN PLUS QUE DU TISSU

Le Khadi est n'importe quel tissu filé à la main. C’est un art vieux de 5,000 ans que Mahatma Gandhi à ravivé en Inde il y a maintenant 100 ans. En 1918, Mahatma Gandhi a créé ce mouvement pour le Khadi alors que l’art du tissage était élevé au rang d’idéologie pour l’auto-suffisance et l’auto-gouvernance.

Le Khadi devint non seulement un symbole de la révolution et de la résistance mais aussi le visage d’une réelle identité indienne! C’est ce qui représentait le début de la démocratie dans le pays.

Mahatma Gandhi, qui portait toujours le Khadi, le nomma "le tissu de l’indépendance indienne". Il en était le tenant et en facilita la résurgence afin de lutter contre la pauvreté des villages à travers son pays.
Le Khadi est bien plus qu’un simple textile. C’est une pensée, une idée qui
unit la communauté et créé une opportunité économique durable pour ses membres. Le Khadi signifie du travail pour tous: le tissu de la révolution.

Des irrégularités et défauts sont toujours trouvées le long d’un morceau de Khadi. Les défauts proviennent de la main de l’homme - c’est bien cela qui donne toute la beauté au Khadi! C’est cette qualité du fait-main et l’histoire qui en découle qui la caractérise.

Le Khadi n'est pas seulement une proposition économique intéressante. C'est une culture et une tradition; l'esprit Khadi.

UN MODE DE VIE

Le Khadi est un travail intensif de production de tissu local et encourage également à la consommation locale. Le Khadi place la non-violence au devant de sa force, du travail constructif en lieu et place du conflit de classe, de la démocratie et non du contrôle, tend vers la vertu des moyens au lieu de celle des objectifs et une philosophie liée à l’individu et non au collectif. Ce n’est donc clairement pas simplement un morceau de tissu mais plutôt un réel mode de vie.

MOINS DE MATERIAUX ET D’ÉNERGIE

Les outils utilisés dans le Khadi tels que le rouet et le métier à tisser sont extrêmement simples et bon marché. Ces instruments sont fabriqués à partir de ressources renouvelables, du bambou ou du bois, en seulement quelques heures par un menuisier et sont facilement accessibles à tous incluant les plus démunis de la société. Etant donné que cet art est aussi peu gourmand en matériaux et énergie, il est aisé de voir qu’il possède aussi le second critère pour qu’on puisse le nommer artisanat d’économie verte.

LE FUTUR DU KHADI

Le Khadi a émergé comme le tissu du peuple, hautement considéré pour sa durabilité, son touché doux et sa versatilité. Les créateurs de mode et les consommateurs sont attirés par l’histoire lié à cet art, ses racines artisanales, sa durabilité et son empreinte carbone réduite.

Dans un monde ou le slow fashion regagne des couleurs, le Khadi est sur la voie de raviver ces traditions, ces histoires et ces compétences en revitalisant et en rendant durables les villages et communautés de la ruralité indienne.

5 BONNES RAISONS D’UTILISER LE KHADI

 KHADI

Boutique